Pourquoi rouler à Sainte-Émélie?

9

POUR LE PLAISIR DES YEUX

Sainte‑Émélie se trouve dans le piémont du Bouclier canadien, à la frontière de la plaine cultivée et de la forêt nordique, royaume des pourvoiries, émaillé de falaises et de chutes d’eau.

velo_mag

« Imaginez le paysage. Vous êtes au cœur d’une vallée. Droit devant vous, au loin, une montagne boisée. Sur votre droite, les collines et les champs sont à perte de vue, quelques bottes de paille ponctuant de points jaunes le vert des cultures. Le sillon sombre de la route suit le relief tout en courbes. Dans un virage, une ferme avec son silo ajoute une touche de couleurs pastel. Pas une voiture en vue, juste le bruit de vos roues de vélo sur le bitume (…). Ce parcours lanaudois se dessine dans des paysages si enchanteurs qu’il vaut la peine de mettre pied à terre pour prendre le temps d’embrasser le panorama complet. Toutefois, voir ces paysages se mérite, car il n’y a pas grand‑chose de plat dans ce parcours. Heureusement, à mi‑chemin, la pause baignade‑sandwich sur la plage de Sainte‑Émélie‑de‑l’Énergie permet de refaire le plein… d’Énergie! »

Source : Le Québec en 30 boucles, « 09 Région Lanaudière », Vélo Québec Éditions, 2012, pages 66 et 67.

Rouler hors des sentiers battus

À 1 h 30 du centre de Montréal seulement, au croisement des routes provinciales 131 et 347, Sainte‑Émélie‑de‑l’Énergie offre un magnifique réseau de routes et de rangs à découvrir à vélo.

Pour poser ses sacoches et faire une pause

Loin de l’agitation, la nature est remarquablement préservée sur l’immense territoire municipal de Sainte‑Émélie : le ciel y est particulièrement étoilé, et l’air et l’eau sont purs.

S’entraîner

Les cyclistes sportifs trouveront un grand choix de côtes, certaines étant à plus de 15 % d’inclinaison, ainsi que la possibilité de bâtir de nombreux circuits d’entraînement sur un réseau qui communique avec celui de Saint‑Donat.

Cliquez ici pour accéder à la carte des circuits de vélo de Saint-Donat
Voir du pays

Les adeptes du cyclotourisme, quant à eux, peuvent sortir des zones urbanisées en ralliant Sainte‑Émélie, ou rouler d’est en ouest à travers la nature et les terroirs du nord de Lanaudière en y faisant étape, à mi‑chemin entre les Laurentides et la Mauricie.

Du vélo pour tous, mais pas seulement!

En solo ou en équipe, en famille ou entre amis, la palette d’hébergement offerte à Sainte‑Émélie permet de planifier des virées 100 % vélo, mais aussi des séjours mixtes inoubliables avec, par exemple, de la pêche à la truite, du kayak ou de la randonnée pédestre, ou encore une fête au village.